AQPER - Association québécoise de la production d'énergie renouvelable
AQPER - Association québécoise de la production d'énergie renouvelable
AQPER - Association québécoise de la production d'énergie renouvelable

Mercredi, le 24 mars 2010

Le nom des soumissionnaires de l’appel d’offre du Programme d'achat d'électricité provenant de petites centrales hydroélectriques de 50 MW et moins est à présent connu. Au total, 31 projets totalisant une puissance installée de 356 MW ont été déposés et leurs promoteurs attendent avec fébrilité le résultat du processus de sélection. De ce nombre, moins de la moitié sera retenue puisque le processus mis en place par Hydro-Québec vise à obtenir 150 MW.

Réclamé par les municipalités et bon nombre de communautés autochtones, ce programme se veut un moteur de développement économique et social important. Il leur permettra de diversifier et de sécuriser à long terme leurs revenus grâce aux bénéfices ou aux redevances obtenus par les communautés locales et régionales à partir des centrales hydroélectriques construites sur leur territoire.

Les membres de l’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable (AQPER), partenaires de longue date des municipalités, communautés et premières nations ayant déposé des propositions, mettront tout en œuvre afin de les supporter. De par leur expertise et leur savoir-faire, ils contribueront à la réalisation de ces projets en conformité avec la réglementation en place, dans le respect de l’environnement. Ils permettront aussi la pleine maximisation des retombées économiques attendues dans les régions.

D’une valeur estimée à 525 millions de dollars au cours des quatre prochaines années, l’investissement requis pour la construction et les aménagements environnementaux créeront plusieurs centaines d’emplois dans les différents milieux d’accueil qui, à leur tour, entraîneront la création ou la consolidation d’autres emplois locaux.

Ces retombées rendent possible le développement des régions sans avoir recours au compte de taxe. C’est sur ce point que la valeur économique des petites centrales bascule progressivement dans la dimension sociale. De fait, des milieux mieux financés permettent de développer une plus grande offre de services de proximité et d’infrastructures sportives ou culturelles de qualité. À titre de société, nous devons permettre aux citoyens des régions non pas de survivre, mais plutôt de se développer.
Somme toute, le programme d’achat d’électricité produite à partir de petites centrales est une bonne nouvelle pour le Québec et ses régions et contribuera à notre effort collectif de réduire notre dépendance face aux hydrocarbures.

Tous n’adhèrent pas à ce consensus, et c’est leur droit démocratique le plus fondamental. Mais en démocratie, les décisions doivent faire l’objet de consensus et non d’unanimité. C’est là un principe fondamental qui nous permet d’avancer et de sortir de l’immobilisme. Nous en avons bien besoin.

Jean-François Samray
Président-directeur général
Association québécoise de la production d’énergie renouvelable

Joomla SEF URLs by Artio
FaLang translation system by Faboba
All rights reserved - Association québécoise de la production d'énergie renouvelable

Advanced Search

x
 
Search for:

Search Only:
voici text du popup