Print

L'industrie des énergies renouvelables prête à accélérer la transition énergétique et à enrichir l'économie québécoise


MONTRÉAL, le 16 nov. 2020 /CNW Telbec/ - L'ensemble des acteurs des différentes filières de production d'énergies renouvelables réunis au sein de l'Association québécoise de la production d'énergie renouvelable (AQPER) accueillent avec satisfaction le Plan pour une économie verte et sont mobilisés afin de s'assurer que la réalisation de ce plan ait des impacts durables sur le développement économique du Québec et de ses communautés régionales.

L'Association tient à souligner l'importance de l'engagement du gouvernement non seulement à atteindre l'objectif de réduction de 37,5 % des émissions de GES d'ici 2030, par rapport à 1990, mais aussi  celui  de la carboneutralité en 2050. D'ailleurs, l'APQER salue la mise à jour annuelle du Plan,  un élément crucial dans l'atteinte de nos objectifs puisqu'elle permettra de s'assurer de notre capacité à adapter les actions en fonction de l'évolution de la situation.

Les bioénergies et l'hydrogène "vert" au cœur de la transition
L'industrie se réjouit également que le Plan pour une économie verte reconnaisse l'apport complémentaire et stratégique des bioénergies, et notamment des biocarburants, qui permettront une réduction des émissions de GES particulièrement dans le secteur du transport. Rappelons qu'il est le secteur d'émissions le plus important du bilan québécois avec 43,3 % de toutes nos émissions de GES. Quant au gaz naturel renouvelable, il permettra de réduire les émissions de GES en convertissant nos déchets en énergie.

Les cibles établies par le gouvernement en biocarburant, biodiesel et gaz naturel renouvelable, sont ambitieuses mais réalistes et permettront de créer un contexte d'affaires favorable aux investissements dans le secteur et à la poursuite du développement des industries connexes à ces énergies.

Dans ce plan, le gouvernement reconnaît que, grâce à son électricité de sources renouvelables, le Québec est en excellente position pour devenir un leader mondial dans la production d'hydrogène vert.  Cet hydrogène peut être stocké pour répondre aux besoins de pointe du réseau électrique, produire des biocarburants, des produits chimiques renouvelables et verdir le réseau gazier. D'ailleurs, de nombreuses entreprises québécoises sont déjà actives dans le secteur et bénéficieront des annonces effectuées aujourd'hui.

Une électrification qui nécessitera l'effort de tous
Le plan dévoilé aujourd'hui réitère que les objectifs de réduction de GES ne pourront être atteints sans une électrification massive de l'économie pour laquelle toutes les filières devront être mises à contribution. Les producteurs indépendants des industries éolienne, solaire, de la petite hydraulique et de la cogénération sont prêts à coordonner leurs efforts pour qu'une énergie propre, concurrentielle et produite ici remplace les combustibles fossiles que nous importons à grand prix. Et de s'attaquer comme le propose le Plan de mise en oeuvre au remplacement des centrales au mazout qui alimente en électricité les réseaux non reliés au réseau d'Hydro-Québec.

Citation:
"Le plan dévoilé aujourd'hui est le point de départ d'une mobilisation qui nécessitera la participation de tous les acteurs des différentes filières d'énergie renouvelable. En clarifiant et en bonifiant le contexte d'affaires de l'économie verte au Québec, le gouvernement favorise l'investissement et le développement de projets créateurs d'emplois non délocalisables et bien rémunérés dans les régions du Québec tout en s'assurant du respect de ses cibles climatiques. Nous atteignons un point de convergence entre les intérêts commerciaux et les ambitions  climatiques énoncés à l'accord de Paris. Dans le contexte actuel, cela devrait permettre au Québec de se démarquer et, à terme, d'attirer l'investissement international. L'industrie est maintenant prête à se mobiliser."

Gabriel Durany, président-directeur général de l'Association québécoise de la production d'énergie renouvelable (AQPER)

À propos de l'AQPER
Active au Québec depuis trente ans, l'AQPER regroupe les intervenants du secteur des énergies renouvelables au Québec, tant au niveau des producteurs que des équipementiers et entreprises de biens et services. Elle intègre dans son champ d'action les  filières hydraulique, éolienne, de la bioénergie ainsi que de l'énergie solaire.

L'AQPER a pour mission d'accroître la production d'énergie renouvelable de source  indépendante et d'en maximiser la valorisation dans le portefeuille énergétique québécois.
Les actions de l'AQPER sont fondées sur le respect des principes du développement durable et favorisent le développement économique tant des régions que des grands centres du Québec.

SOURCE Association québécoise de la production d'énergie renouvelable (AQPER)

Renseignements: Victor Henriquez, Public stratégies et conseils, 514-377-1102, victor@publicsc.com

Liens connexes

http://www.aqper.com/

Joomla SEF URLs by Artio
FaLang translation system by Faboba