Print

Le fabricant de trains d'atterrissage Héroux-Devtek a le vent dans les voiles. Mais pas seulement en raison de son implication dans la fabrication du Joint Strike Fighter, ce nouvel d'appareil qui remplacera les vieux chasseurs de nombreuses armées.

C'est que l'entreprise de Longueuil profite de plus en plus du marché de la production d'énergie éolienne. Un marché en forte croissance, selon Gilles Labbé, président et chef de la direction. Héroux-Devtek fabrique des composantes de turbines d'éoliennes (boîte d'engrenage, arbre de transmission, etc.) pour le compte de General Electric.

Le secteur est d'autant plus prometteur pour Héroux-Devtek qu'un nombre croissant d'entreprises étrangères, spécialisées dans le domaine, viennent s'installer sur le continent américain, explique M. Labbé. C'est le cas de la multinationale danoise Vestas.

Cela dit, l'éolien compte encore que pour seulement 2 % des revenus de Héroux- Devtek. "Mais au rythme actuel, d'ici trois à cinq ans, je ne serais pas surpris que l'éolien compte jusqu'à 10 % de nos revenus", dit M. Labbé

Le vendredi 3 avril 2009.
http://www.lesaffaires.com/article/0/aeronautique-et-aerospatial/2009-04-03/491268/heteacuterouxdevtek-est-aussi-dans-le-vent.fr.html 

 

Joomla SEF URLs by Artio
FaLang translation system by Faboba